© 2019 by AHSMC.  |  Terms of Use  |   Privacy Policy

 
 
Qui était Soeur Marie Colette ?

Née en 1924. Monique est entrée au couvent à 20 ans chez les sœurs de la Providence, congrégation de Sœurs enseignantes, sous le nom de Soeur Marie Colette (du prénom de la jumelle de sa sœur Danielle décédée à l’âge d’1 an de convulsions fiévreuses). 

Elle a passé une dizaine d’années en France avant de partir pour les missions à Madagascar dans les années 50 (le voyage en bateau durait trois semaines à l’époque), où elle a passé 25 ans de sa vie. 

D’abord comme enseignante à Bezaha (sud de l’ile) puis à s’occuper du village des lépreux découvert pas loin de là.

Elle est rentrée en France en 1988 pour ne plus repartir : elle qui aurait voulu être enterrée à Madagascar est rentrée en France pour se soigner d’une maladie qui l’a emportée en 1990.

Sa nièce Véronique Janin en garde le souvenir « d’une tante joyeuse et enjouée, qui aimait faire des blagues et qui dans les derniers mois de sa vie, demandait aux siens de lui porter du Sauternes à l’hôpital dans un flacon avec une étiquette de la pharmacie de sa Soeur et un nom de potion improbable pour passer sous les radars. 

Elle ramenait à ses neveux des cadeaux exotiques comme un coquillage oreille d’éléphant (en fait Cypraecassisrufa), un poisson empaillé à piquants (Diodon) ou une canne en bois sacré qu’elle avait réussi à passer à la douane en faisant semblant de boiter. Elle leur offrait des chocolats Nougati tous blanchis qui semblaient toujours avoir passé un peu trop de temps au soleil. »

En 1992, à la disparition de Soeur Marie Colette, ses proches et sa famille ont pris la décision de créer notre association "Association Humanitaire Soeur Marie Colette" pour donner l'occasion à tous les intéressés de faire la connaissance de nouveaux amis.

 

Notre communauté s'est rapidement développée pour faire partie intégrante de la vie de ses membres, qui n'ont pas tardé à vous rejoindre !

 

Pourquoi l'association a-t-elle été créée ?

 

L'objectif de l'Association est de poursuivre l'action engagée par Soeur Marie Colette en collectant des fonds en France pour financer des actions ciblées à Madagascar.

Les actions ont ensuite été étendues en RCA.

Soeur Marie Colette était religieuse de la Congrégation des Soeurs de la Providence dont la vocation première est l'enseignement.


Missionnaire à Madagascar pendant plus de 20 ans, elle s'est dévouée au service des plus pauvres et particulièrement des lépreux de Bezaha, village de la région de Tuléar.

 

Par son enthousiasme et son charisme, elle a su mobiliser les bonnes volontés pour venir en aide à ce pays si cruellement frappé par la misère.

 

Après sa mort en 1992, la générosité des donateurs ne s'est pas tarie.

 

C'est ainsi que ses proches - amis et famille - ont décidé de continuer son oeuvre en créant une association qui porte aujourd'hui son nom : Association Humanitaire Soeur Marie Colette (AHSMC).

L'association